Home - Rasfoiesc.com
Educatie Sanatate Inginerie Business Familie Hobby Legal
Satisfactia de a face ce iti place.ascensiunea în munti, pe zapada, stânca si gheata, trasee de alpinism



Alpinism Arta cultura Diverse Divertisment Film Fotografie
Muzica Pescuit Sport

Diverse


Index » hobby » Diverse
» LIMBA FRANCEZA - suport de curs


LIMBA FRANCEZA - suport de curs




UNIVERSITATEA " BABES BOLYAI "

CENTRUL DE FORMARE SI INVATAMANT LA DISTANTA

SPECIALITATEA : PSIHOLOGIE SI STIINTELE EDUCATIEI

ANUL I

NIVEL : AVANSAT

LIMBA FRANCEZA

suport de curs




UNITE 1 A. GRAMMAIRE
L'ARTICLE DEFINI, INDEFINI, PARTITIF

Formes simples et contractées

Moto littéraire :

Une fourmi parlant français,

Parlant latin et javanais,

Ça n'existe pas, ça n'existe pas.

Eh ! Pourquoi pas ?

Robert Desnos

Article

Nombre

Genre

Exemple

Masc.

Fém.

INDEFINI

sing.

UN

UNE

un programme

une société

pluriel

DES

des programmes

des sociétés

DEFINI

sing.

LE

LA

le dopage

la règle

L' voy. ou h muet

l'examen m

l'hiver m.

l'analyse f.

l'herbe f.

pluriel

LES

les dopages

les règles

les examens

les hivers

les analyses

les herbes

PARTITIF

sing.

DU

DE LA

acheter du pain

avoir de la chance

DE L' voy. ou h muet

prendre de l'eau

chercher de l'huile

pluriel

DES

reprendre des champignons

Exercice 1 : Trouvez l'article indéfini convenable (vérifiez le genre du nom dans le dictionnaire) :

C'est . coquille et . mollusque.

. drogue et . diagramme.

. champignon et . cytoplasme.

. cigale et . dahlia.

. équivoque et . danger.

. offre et . étude.

. perce-neige et . horloge.

. moustique et . guêpe.

. problème et . schéma.

. attaque et . paroi.

Exercice 2 . Complétez les phrases suivantes par l'article qui convient :

On dit que . argent ne fait pas le bonheur. . fromage est riche en calcium.

Il a demandé . argent à son cousin. Nous mangeons . fromage.

Cet homme gagne . argent fou. Le camembert est . fromage connu.

Luc a trouvé . travail bien payé. . Soleil éclaire la Terre.

Elle nous donne . travail pour demain. Hier, il y a eu . soleil toute la journée.

Françoise aime bien . travail qu'elle fait. Ce jour-là, il faisait. soleil magnifique.

FORMES CONTRACTEES

préposition de ou à + article défini)

Source

Nombre

Genre

Exemple

Masc.

Fém.

Prép. de +

Art. défini

sing.

DE + LE = DU

DE + LA =

DE LA

l'origine du crustacé

la clé de la situation

DE + L' =

DE L'

le dossier de l'inculpé

la couleur de l'herbe

pluriel

DE + LES =

DES

la maltraitance des animaux

les démonstrations des homosexuels

Prép. à +

Art. défini

sing.

A + LE =

AU

A + LA =

A LA

l'ordinateur connecté au réseau

la soumission à la loi

A + L' = A L'

les produits soumis

à l'embargo

pluriel

A + LES = AUX

les mesures s'adressant aux démunis

Exercice 3 . Complétez les phrases suivantes par l'article nécessaire :

1. On voyait de la lumière . fenêtres du rez-de chaussée.

2. Il avait . travail à faire pour favoriser le développement de la mémoire.

3. Le chef du personnel a demandé l'avis . chercheurs.

4. Ils ont parlé . derniers films de Jean-Luc Godard.

5. L'assistante sociale racontera une histoire . enfants.

6. Les résultats . examen de biologie seront affichés demain.

7. Catherine a accroché des tableaux . murs du grand hall.

8. Les Berger ont parlé . professeur de mathématiques de leur fils.

9. Dans les écoles primaires, on fait faire .travaux manuels .enfants.

10.Connaissez-vous le nom . copain qui veut prendre la parole ?

11. Dites . journalistes que la conférence n'aura plus lieu à Madrid.

12. Elles s'étaient égarées et elles marchaient . hasard.

Exercice 4 . Terminez les phrases suivantes :

1. La biomasse constitue . 6. Le papillon vole .

2. L'informaticien cherche. 7. Les hommes se déplacent par .

3. Le commerçant vend . 8. La reproduction va commencer .

4. Les fourmis vivent .  9. Un éclair déchire .

5. Les politiques exigent . 10. Les solutions se trouvent .

RAPPELONS-NOUS

LE REMPLACEMENT DE L'ARTICLE PARTITIF

PAR LA PREPOSITION DE (D')

1. Dans une proposition négative

ex. Elle ne consomme pas de lait.

2. Après a. un adverbe de quantité (peu, assez, trop, beaucoup, plus etc.) ou

b. une expression quantitative (un bouquet, une tranche, un morceau, les unités de mesure etc.)

exc. bien + la plupart

ex. Vous avez assez de courage mais Vous avez bien du courage.

3. Dans le syntagme DE (D') + adjectif qualificatif + nom

ex. Marie lui cause de gros ennuis.

Exercice 5 : Complétez les phrases suivantes :

1. Sur la terrasse il n'y avait plus . ombre à midi.

2. L'alpiniste a cherché . ombre pour se remettre.

3. Ils me parleront avec plaisir .leurs lectures préférées.

4. Je me souviens très bien . cas dramatique auquel vous vous rapportez.

5. Jocelyne ne met jamais . farine dans ce sac.

6. Elle remporte toujours . succès.

7. Il a chaque jour . grands succès.

8. La plupart . personnes agées bénéficient d'une aide matérielle.

9. Tu as . chance d'avoir . tels amis.

10. Certains Invertebrés présentent . grandes surfaces respiratoires.

11. A ce théatre on joue chaque mois .Caragiale, . Molière ou . Ionesco.

12. Le matin vous prenez . thé ou . limonade ?

13. L'étudiante attachait peu . importance à l'avis . ses parents.

14. Cet homme politique ne peut parler le français sans faire . fautes.

15. La plupart . idées qu'il nous a présentées ne sont pas intéressantes.

Exercice 6 : Complétez les textes suivants par les articles convenables :

A/. ville de Chartres se trouve . centre de . grande région agricole qui produit surtout . blé. . célèbre cathédrale est entourée . vieilles maisons ; c'est . magnifique exemple . art gothique du XIIe siècle. Toute l'année, . nombreux touristes viennent la visiter. Avec . plan . ville, ils vont aussi se promener dans . rues bordées . maisons . Moyen Age.

B/ Aujourd'hui il fait . temps horrible. Il y a . pluie et . vent. Je prends . parapluie et je descends dans . rue.

Alors, . fille . voisin m'appelle : elle ne peut pas ouvrir la porte . garage. Elle porte . manteau élégant, . chaussures vernies et . grand chapeau blanc. Elle a peur de se salir. Moi aussi. Ensemble, nous poussons et enfin, . porte s'ouvre ! Il pleut toujours et . chapeau de . jeune femme tombe dans . flaque d'eau. Nous rions, mais nous avons . mains toutes sales et . pieds mouillés. Pas de chance !

Exercice 7 : Traduisez en roumain :

C'est samedi. Après le déjeuner, les enfants se sont installés devant la télévision. Ils ne veulent pas aller jouer dans le jardin. Alors leur maman, presque en colère, dit :

Moi, quand j'étais petite, il n'y avait pas de télévision. Le samedi, j'allais dans le jardin et je jouais à cache-cache avec mes frères.

Ou encore, nous faisions de bonnes parties de tennis.

Alors les enfants sans quitter des yeux la télévision :

Pauvre maman !

UNITE 1 B. TEXTE DE SPECIALITE

AUTOUR DE L'INTELLIGENCE

INTELLIGENCE EMOTIONNELLE

On l'a tous constaté un jour ou l'autre : un quotient intellectuel (Q I) élevé ne garantit pas de réussir sa vie sentimentale ou professionnelle , ni même ses examens. Partant de ce constat, le psychologue américain Daniel Goleman publie un livre qui est devenu un best-seller. L'Intelligence émotionnelle. Accepter ses émotions pour développer une intelligence nouvelle (Laffont, 1997).

D. Goleman s'appuie sur les travaux de psychologues comme Howard Gardner ou Jerome Bruner, et de neuropsychologues comme Antonio Damasio, pour montrer toute l'importance des émotions dans notre fonctionnement cognitif. La peur par exemple peut nous alerter et nous protéger d'un danger. En revanche, agir impulsivement, prendre les mauvaises décisions, avoir des relations difficiles avec autrui ou même des comportements délinquants peut-être le symptôme d'un illetrisme émotionnel. Si la maitrise des émotions est une aptitude cognitive, cela signifie qu'elles peuvent s'éduquer. D. Goleman propose donc un programme de développement de l'intelligence émotionnelle, applicable par exemple dans les écoles.

Peut-on imaginer alors qu'un quotient émotionnel (QE) vienne détrôner le QI qui reste, dans l'opinion, l'instrument par excellence de mesure de l'intelligence ? Si les médias se sont emparés de cette idée, il faut bien admettre que, pour le moment, la mesure d'un éventuel quotient émotionnel n'a pas d'existence véritable.

LE TRAITEMENT DE L'INFORMATION

L'intelligence est aujourd'hui conçue comme une capacité de résolution de problèmes. Comment alors développer cette capacité ? Dans les années 1980-1990, des méthodes d'éducabilité cognitive ont connu un réel engouement. Elles naquirent dans les milieux de la formation, lors que les formateurs s'aperçurent que certains adultes étaient dans l'incapacité de raisonner sur des opérations abstraites. Plusieurs programmes de remédiations furent alors élaborés visant à développer les processus de pensée - catégorisation, comparaison, raisonnement : Ateliers de raisonnement logique (ARL), Programme d'enrichissement instrumental (PEI). Ces programmes eurent une influence en milieu scolaire où l'on recommanda de développer les compétences transversales. Le bilan des évaluations est aujourd'hui presque unanime : les résultats ne furent que très rarement probants, et même dans ce cas, les progrès constatés n'avaient qu'une durée éphémère.

Les recherches en psychologie cognitive s'intéressent plutôt à la manière dont les sujets récupèrent et organisent les informations pour apprendre. Elles étudient en particulier le rôle de la mémoire de travail pour enregistrer des informations et gérer leur utilisation. Ces recherches ont donné naissance à toute une série de concepts nouveaux pour l'enseignement. Les conceptions de l'apprentissage attribuent par exemple un rôle important à la compétence métacognitive, c'est-à-dire la capacité du sujet à analyser et à évaluer son propre fonctionnement intellectuel, puis à mettre en oeuvre des stratégies adéquates de résolution de problème.

Sciences humaines, no. 116, mai, 2001

1. Lecture-compréhension : Lisez attentivement le texte et cochez la bonne réponse aux questions posées :

. Ce document est tiré d' un livre sur le sujet traité

une revue spécialisée

un magazine pour les enfants

2. La question clé du texte est une intelligence nouvelle et une nouvelle définition de l'intelligence

l'intelligence émotionnelle

la capacité de résolution des problèmes

3. Ce texte est de type plutôt informatif

argumentatif

narratif

4. Indiquez l'équivalent synonymique de l'expression la maitrise des émotions

la domination des émotions

le pouvoir des émotions

le contrôle des émotions

5. La capacité du sujet à analyser et à évaluer son propre fonctionnement intellectuel c'est

la compétence transcognitive

la compétence transversale

la compétence métacognitive

6. Les recherches en psychologie cognitive ne s'intéressent pas à la manière dont les sujets récupèrent et organisent les informations pour apprendre

vrai

faux

7. Dans la phrase Peut-on imaginer alors qu'un quotient émotionnel (QE) vienne détrôner le QI le verbe détrôner est employé au sens propre

au sens métaphorique

au sens ironique

8. La mesure d'un éventuel quotient émotionnel n'a pas d'existence véritable. vrai

faux

9. Les processus de pensée mentionnés groupés dans le texte sont

catégorisation, analyse, comparaison

catégorisation, comparaison, raisonnement

catégorisation, comparaison, organisation

10. La phrase L'intelligence est la faculté de résoudre des problèmes fait partie du texte

vrai

faux

UNITE 1 C. TECHNIQUES DU TRAVAIL INTELLECTUEL

LE CURRICULUM VITAE

Rédigez votre Curriculum vitae en vous aidant du formulaire suivant :

Nom et prénom ......................

Nom de jeune fille ......................

Date et lieu de naissance ......................

Situation de famille (célibataire, marié, divorcé, veuf)

Nationalité ......................

Charges de famille (enfants)

Etat des services militaires ......................

Adresse personnelle (n° de téléphone - fixe et/ou portable et e-mail y compris) ...........

ETUDES

19.. - 19.. : Détail des études (lycée, Etudes supérieures)

TITRES

- 19.. - 19.. : Bachelier (-ière)

FONCTIONS

- 19.. - 19.. : où, quelle fonction

STAGES


LANGUES MODERNES CONNUES

Niveau débutant, faux débutants, intermédiaire, supérieur

INFORMATIQUE

Languages informatiques maitrisés

SUR UNE PAGE SEPAREE

ACTIVITE PROFESSIONNELLE

ACTIVITE D'ENSEIGNEMENT

Justifier, en quelques lignes, le domaines de recherche et d'enseignement abordés et éventuellement les résultats obtenus.

ACTIVITE DE RECHERCHE

(domaine, réseaux thématiques, interdisciplinarité, thèmes de recherche)

ACTIVITE DANS L'INDUSTRIE

(ou autre même administrative, sociale etc.)

...................

RENSEIGNEMENTS DIVERS

( aptitudes, activités de loisir, signe zodiacal etc.)

PROJETS D'AVENIR

.................ø

-Joindre une liste séparée des publications

-Faire une liste séparée des communications et conférences

UNITE 1 D. CULTURE ET CIVILISATION

LES SYMBOLES DE LA REPUBLIQUE FRANÇAISE

. Le drapeau bleu-blanc-rouge

En 1789, la Garde nationale de Paris, dirigée par Lafayette, adopte la cocarde tricolore, symbole de la réconciliation du peuple de Paris avec le roi Louis XVI : le bleu et le rouge sont les couleurs de la ville de Paris, le blanc est celle des rois Bourbons. La cocarde tricolore devient un drapeau en 1848.

. Le bonnet phrygien

Pendant la Révolution française, les sans-culottes portent le bonnet phrygien.

La Phrygie était une province romaine d'Asie mineure : les esclaves affranchis portaient un bonnet rouge.

. Le coq gaulois

Le mot latin gallus signifiait à la fois gaulois et coq, d'où l'idée d'utiliser le jeu de mots pour faire du coq le symbole de la France.

Le chant du coq, le cocorico, fait allusion au chauvinisme des Français.

. Marianne

La République française est représentée dans toutes les mairies par le buste de Marianne, coiffée du bonnet phrygien ( depuid 1877, en remplacement du buste de Napoléon III). C'est Catherine Deneuve qui a servi de modèle pour le nouveau buste (1985). Le précédent modèle était Brigitte Bardot.





. La Marseillaise

Les paroles sont de Rouget de Lisle et la musique d'Alexandre Boucher. Cette marche militaire était l'hymne national pendant la Révolution Française, de 1795 jusqu'au premier Empire. Elle est redevenue hymne national depuis 1879.

. Le 14 juillet, fête nationale

Le 14 juillet commémore la prise de la Bastille en 1789.

. La devise de la République française : Liberté, Egalité, Fraternité

Cette devise, adoptée en 1792, rappelle les principes fondamentaux de la Révolution française énoncés dans la Déclaration des droits de l'homme et du citoyen. Elle est inscrite sur tous les édifices publics.

UNITE 1 E. COMMUNICATION

S'EXPRIMER A L'ORAL

COMMENT inviter quelqu'un

Dimanche, nous allons au cinéma. Vous voulez venir avec nous ?

Nous n'avons pas diné ensemble depuis longtemps. Tu es libre samedi soir ?

Demain, j'offre un pot pour mon anniversaire. Vous pouvez nous rejoindre ?

COMMENT accepter ou refuser une invitation

Pour accepter une invitation Pour refuser une invitation

- Oui, volontiers. - J'aimerais bien mais

- D'accord. - C'est dommage, mais

- (Merci) avec plaisir. - Excusez-moi, mais

- Oui, je veux bien. - Je suis désolé(e), mais

- Oui, merci, c'est gentil. - Merci, c'est gentil, mais

COMMENT offrir quelque chose et remercier
Tiens/tenez, j'ai apporté/Voici
Tenez, c'est pour vous./Tiens, c'est pour toi.
Merci, c'est trop gentil !

Tu es vraiment trop gentil(le) !

Oh, merci infiniment.

Merci, c'est magnifique. C'est beaucoup trop. Il ne fallait pas.

Il n'y a pas de quoi.

De rien.

Ce n'est pas grand-chose.

Exercices Imaginez les situations et jouez les scènes à deux :

A On vous invite au cinéma. Vous refuser et vous donnez une raison.

B. Un ami vous invite à voir un match de tennis dimanche prochain. Vous acceptez.

C. C'est l'anniversaire de votre cousine. Vous lui offrez un joli cadeau.

D. On vous invite à diner le 25 novembre, mais, ce jour-là, vous êtes pris.

Vous refusez poliment.

UNITE 2 A. GRAMMAIRE LE NOM I. H muet - h aspiré

Rappelons-nous :

  1. H ne se prononce jamais en français.
  2. Comportement linguistique a. h muet + élision ex. l'habit

+ liaison ex. les habits

b. h aspiré - élision ex. la hauteur

- liaison ex. les hauteurs

  1. En règle générale a. h muet + mots d'origine latine ex. herbe, histoire etc.

b. h aspiré + mots d'origine

1. germanique ex. halte, hase

2. grecque

  1. Le h est muet dans tous les mots commençant par hy- .

Rem. La question du h ne concerne pas uniquement les noms mais d'autres classes de mots aussi ( adjectifs, verbes, adverbes etc. )

Liste des mots qui comportent le h muet Liste des mots qui comportent le h aspiré

habile heure hableur hauteur

habit heureux hache havane

habitude hiatus hagard héler

haleine hiberner haïe hérisson

harmonie hier haillon hernie

hebdomadaire hindou haine héros

hébreu hirondelle haïr hertz

hécatombe histoire halle hêtre hectare hiver hall heurter hégélien hommage haleter hibou

hégémonie honnête hallebarde hiérarchie

hélas hôpital halo hisser

hélicoptère horaire halte hautain hellenisme horizon hamac haut-bois

héraldique hôtel hameau hanter herbe huile hamster hockey

hérédité humble hanche Hollande hérésie humeur hand-ball homard

hériter humilier handicap honnir

héroïne humour hangar hoquet

hésiter hy- etc. hanneton horde

honte hors happer hotte hara-kiri hottentot

harangue houblon

hargne houille

haricot houle harpe housse

harpon hublot hasard huguenot

haschisch huit

hase hurler

hate Hongrie

hausse hurrah

haut

Exercice 1 : Cherchez dans un dictionnaire tous les mots commençant par h dont vous ne connaissez pas le sens et faites-les entrer dans des phrases.

Exercice 2 : Mettez les éléments des phrases au singulier :
Ce sont les héros des romans contemporains

Les housses des fauteuils étaient blanches.

Les Aérospatiales produisent des hélicoptères Mirage.

Les Parisiens évitent les heures de pointe.

Les harcèlements sexuels sont punis par les lois fédérales.

Les jeunes préfèrent les héroïnes des films américains.

Les hirondelles s'en sont allées très vite ces étés-là.

Les ministères des travaux prendront en charge les handicapés.

Exercice 3 : Soulignez le terme correct :

  1. On ne trouve plus (de/d') hêtres dans le Bois de Boulogne.
  2. Aimez-vous (l'/le) hérisson ?
  3. Voici votre (nouvel/nouveau) habit de gala.
  4. (Le/l') haschisch est une drogue pas très forte.
  5. Tu cherches (l'/le) hareng à (la/l') halle aux poissons.
  6. (L'/la) hausse des prix n'est pas encore stoppée.
  7. Son (vieil, vieux) handicap l'empêche de marcher.

LE NOM

II. LES MAJUSCULES

Quelques règles pour un usage correct des majuscules :

1. On écrit sans majuscule les noms des jours et des mois.

ex. Elle est partie un vendredi du janvier passé.

2. Les noms des membres d'un parti politique, les noms des religions et de leurs adeptes ne portent eux non plus la majuscule :

ex. Les écolos participent au gouvernement socialiste.

Le Pape a été reçu par des orthodoxes.

A noter : Le mot indiquant la nationalité porte la majuscule quand il s'agit d'un substantif, mais ne la porte pas quand il est adjectif ou désigne la langue.

ex. Les Espagnols apprennent à parler l'anglais avec un professeur canadien.

3. On écrit les points cardinaux avec une minuscule quand ils désignent la direction, mais avec une majuscule quand ils indiquent une région déterminée :

ex. Iasi se trouve au nord-est de Bucarest.

Ces parlementaires passeront leurs vacances dans l'Ouest.

4. Les noms des fêtes religieuses prennent la majuscule.

ex. La visite du Premier Ministre français a eu lieu après Paques.

Exercice 1 : Mettez en français :

1. Relatiile intre Est si Vest s-au ameliorat mult dupa caderea zidului Berlinului.

2. Furtuni puternice au izbucnit in nordul Algeriei.

3. Tratativele vor avea loc la vest de Salamanca.

4. Francezii sunt si in prezent in majoritate catolici.

5. Branzeturile elvetiene le concureaza pe cele ale olandezilor si ale francezilor.

6. Germana este o limba care nu se invata usor.

UNITE 2  B. TEXTE DE SPECIALITE

Laurent Hermeline

Pour une approche neuropédagogique de l'apprentissage (I)

Le développement des neurosciences a permis de mieux comprendre la réalité nerveuse et cérébrale de l'être humain. D'où le souci d'Hélène Trocmé-Fabre (dans son ouvrage J'apprends donc je suis, aux Éditions d'Organisation) de faire profiter la pédagogie de ces progrès en tentant d'élaborer une démarche didactique respectueuse des modes de fonctionnement du cerveau.

Trajet de l'information et organisation de la réalité cérébrale

L'un des grands apports des neurosciences en ce qui concerne la perception et la transmission de l'information des sens au cerveau est de montrer que si l'information est bien recueillie par une seule modalité sensorielle (visuelle, auditive, etc.), elle est simultanément distribuée via le relais thalamique dans les aires cérébrales du néo-cortex correspondant aux autres modalités : il y a donc fondamentalement dans la dynamique cérébrale non pas simplement spécialisation dans la perception sensorielle d'une information mais également échange, interconnexion, conversion et combinaison d'informations d'une modalité sensorielle à l'autre.

Les quatre cerveaux

D'autre part, les recherches sur l'évolution et la maturation du cerveau ont permis de conclure à l'existence non pas d'un mais de quatre cerveaux en un. On connaissait déjà la théorie des trois cerveaux de MacLean, correspondant à trois types d'organisation et de traitement de l'information. Le cerveau reptilien offre une réponse immédiate aux stimuli et ne sait donc pas faire face aux situations nouvelles : il est responsable de la survie et de la défense du territoire, des habitudes et des automatismes. Le cerveau mammifère ou système limbique sait généraliser les informations apprises, et à ce titre il est vital pour la mémoire à court et à long terme, donc à la structuration de l'identité personnelle. Il est également, par son statut de relais multisensoriel, responsable du comportement émotionnel, du sens du groupe et de l'altruisme. Le néo-cortex traite les données reçues par les organes sensoriels, à savoir les images mentales et mémoires diverses. Il est, à ce titre, responsable du langage symbolique et des activités complexes (lecture, écriture, arithmétique) ainsi que de la production et de la préservation des idées.

À ce dernier, siège du raisonnement calculateur et froid, il convient donc d'ajouter un quatrième cerveau, à savoir les lobes frontaux (dernière poussée cérébrale dans l'évolution de l'homme, il continue à se développer après l'adolescence) qui sont le siège de l'empathie et de la réflexion. Ce dernier cerveau est indispensable à la planification et à la projection dans l'avenir et est la seule partie du cortex cérébrale capable d'altruisme mais aussi de conscience : échappant à la boucle stimulus-réponse, il est le siège du « penser ».

Il faut conclure de cette quadripartition du cerveau que toute intervention pédagogique devra non pas s'adresser seulement à la partie cognitive du cerveau (néo-cortex et lobes frontaux) et l'isoler ainsi de sa base affective (cerveaux reptilien et mammifère, si intriqués l'un dans l'autre que certains biologistes considèrent qu'ils ne font plus qu'un) sous prétexte que cette dernière ne peut s'exprimer verbalement. Bien au contraire il s'agira de les réconcilier, notamment en ménageant un contexte d'apprentissage non menaçant, enrichissant et chaleureux, dans lequel l'apprenant se sente interpellé dans sa totalité, sous peine de voir la base affective réagir négativement à l'enseignement fourni et contrarier ainsi gravement le processus d'apprentissage.

Spécialisation hémisphérique et développement du cerveau

L'on connait également la spécialisation des hémisphères du cerveau dans la gestion des actes cérébraux : l'hémisphère gauche serait responsable du langage (calcul/écriture/parole ; catégorisation/ discrimination/sélection / compréhension sémantique), l'hémisphère droit gèrerait, lui, les relations spatiales et les émotions (perception périphérique/orientation spatiale ; perception et expression des émotions. Si cette autonomie fonctionnelle des deux hémisphères est confirmée, il ne faut pas pour autant négliger l'intégration des deux hémisphères dans diverses activités cérébrales, notamment dans les taches d'analyses et de synthèse. Dès lors il s'agira là encore dans le processus d'apprentissage de faire coopérer étroitement les deux hémisphères dans une relation de complémentarité : est confortée par là une méthodologie qui va du général au particulier, du contexte au détail, du global à l'analytique.

Du point de vue de son développement biologique propre, le cerveau n'évolue pas de façon uniforme chez l'individu, mais par périodes d'accélération et de ralentissement, les périodes de pointe se situant aux ages de 3, 7, 11, et 15 ans. Il convient donc en « périodes creuses » d'éviter les apprentissages intensifs et d'assurer au contraire la consolidation des acquis : il s'agira de proposer plutôt des activités concrètes et d'encourager l'apprentissage empirique.

Le Français dans le monde N°317 septembre-octobre 2001 , pp. 47-48-

Autour du texte

1. Qu'est-ce que les neurosciences ?

2. Préciser la modalité par laquelle l'information est distribuée dans le néo-cortex.

3. Résumé la théorie des trois cerveaux.

4. Qui en est l'auteur ?

5. Quel est le cerveau responsable de l'altruisme ?

6. Nommer les fonctions du quatrième cerveau.

7. Qu'est-ce que l'empathie ? Cherchez l'étymologie du mot et sa définition.

8. Caractérisez le contexte d'apprentissage optimal. Selon vous, est-il toujours réalisé ?

9. Expliquez la relation de complémentarité des deux hémisphères du cerveau.

10.Quelle est la dynamique du développement biologique du cerveau ?

Indiquez les antonymes des mots tirés du texte :

Antonyme

évolution

permettre

nouveau

défense

long

altruisme

froid

dernier

négativement

ralentissement

UNITE 2 C. TECHNIQUES DU TRAVAIL INTELLECTUEL

LA LETTRE DE MOTIVATION : EXEMPLE

Monsieur Pierre Dumas

12, rue des Lilas

34000 Montpellier Montpellier,

le 17 juillet 2002

à .

Monsieur,

De nationalité française et titulaire depuis l995 d'un diplôme d'ingénieur des Sciences et Technologie de l'eau (ISIM), j'effectue, actuellement, un stage de perfectionnement en anglais scientifique à l'Institut Agronomique Méditerranéen.

Ayant acquis une expérience au cours de mes stages et de mes activités professionnelles dans le domaine de l'aquaculture, je me suis particulièrement intéressé à l'élevage des poissons d'étang (carpe chinoise, tilapia, etc.) et envisage d'approfondir mes connaissances dans le cadre du DEA Pisciculture d'étang, option Qualité des eaux piscicoles proposé par le département aquaculture de votre université.

En effet, dans le cadre du développement de la Station de lagunage de Mèze (Hérault) où je travaille actuellement, nous envisageons d'améliorer la qualité de notre milieu de production et j'ai obtenu une bourse de formation afin de mettre au point un nouveau procédé basé sur l'électrolyse.

Si ma candidature est retenue, auriez-vous l'obligeance de me faire parvenir le programme détaillé du cursus que j'envisage de faire, la liste des directeurs de recherche susceptibles de superviser mon travail, ainsi qu'un dossier d'inscription ?

Dans l'attente d'une réponse, veuillez agréer, Monsieur, l'expression de mes salutations respectueuses.

Pierre DUMAS

Conseils pour la rédaction 1. Attention au contenu de chaque paragraphe (v. la matrice).

2. A éviter de commencer chaque alinéa par le pronom personnel de la I-ière personne (je) et à essayer de l'introduire au milieu des phrases.

3. Choisir de façon appropriée la manière de s'adresser à la personne à laquelle la lettre est destinée.

4. Trouver une formule de politesse convenable pour achever la lettre.

5. Eviter, si possible, toute faute d'orthographe.

UNITE 2 D.CULTURE ET CIVILISATION

FORMATION D'UN ETAT : LA FRANCE

Au temps où César entreprit la conquête de la Gaule (58-52) avant J. C., celle-ci était divisée en trois grands peuples : les Celtes, les Aquitains et les Belges. Cette division favorisa certainement les projets du Roman : et après l'échec du soulèvement national par Vercingétorix, c'est la rude main de l'Imperator qui allait imposer l'unité de fait à la Gaule.

D'abord romanisés au point de mériter d'être, pendant très longtemps, appelés Gallo-Romains, ceux-ci durent cependant, au milieu du Ve siècle, supporter le flot des grandes invasions et laisser le peuple germanique des Francs s'installer sur leur sol. C'est de ce peuple qu'est issue la dynastie des Mérovingiens et celle des Carolingiens.

De l'empire carolingien, qui se veut la récréation de l'empire romain (couronnement de Charlemagne en l'an 800), se dégage peu à peu la Francia Occidentalis, la France. A partir de l'élection au trône de Hugues Capet en 987, la dynastie capétienne sera seule à exercer le pouvoir royal. Le domaine du roi s'agrandit progressivement aux dépens des grands fiefs, en particulier grace à Philippe Auguste (1180-1223), Louis IX (1226-1270), Philippe le Bel (1285-1314).

Au XIe et XIIe siècles, la France est une des bases de la chrétienté : monastères et églises romanes, s'y multiplient, tandis que les chevaliers partent pour la croisade, en Espagne et en Terre Sainte. Au XIIIesiècle, Paris devient le principal centre culturel de l'Europe avec son Université - la Sorbonne. Les villes élèvent les grandes cathédrales gothiques. Les XIVe et XVe siècles, marqués par la peste noire et la guerre de Cent Ans, voient émerger la notion d'Etat et le sentiment d'appartenir à une nation.

Esquissés par Henri IV, les traits de la monarchie absolue se précisent sous Louis XIII (1610 - 1643), atteignant son apogée sous Louis XIV (1643 - 1715). Le Roi - Soleil s'entoure d'hommes capables afin d'assurer la prépondérance de la France. Elle approche alors de ses frontières actuelles, à l'exception de la Lorraine, de la Savoie, de Nice et de la Corse.

La Révolution de 1789 ouvre une ère nouvelle dans l'histoire de la France. La Déclaration des droits de l'homme et du citoyen adoptée le 28 août 1789 affirme les principes de liberté et d 'égalité, ainsi que le respect de la propriété. Suivent les années du Directoire dont la fin sera marquée par le coup d'Etat du 18 brumaire (9 novembre 1799) qui fera de Napoléon Bonaparte le premier Consul. Quatre ans plus tard, il va proclamer le premier empire. Napoléon a conduit ses armées à travers toute l'Europe, de Rome à Vienne et à Berlin, de Madrid à Moscou jusqu'au jour où la France, épuisée, a dû reconnaitre sa défaite à Waterloo (18 juin 1815). L'œuvre de Napoléon est demeurée jusqu'à nos jours : des départements rationnellement délimités, une administration centrale restructurée, l'institution des préfets, le Code civil, un enseignement secondaire et supérieur organisé par l'Etat, l'unification des poids et mesures dans le cadre du système métrique.

La France du XIXe est caractérisée par l'instabilité des régimes politiques : les révolutions parisiennes de 1830, 1848 et 1871 (la Commune de Paris), la Restauration (1814 - 1830), la Monarchie de juillet (1830 - 1848), la Seconde République (1848 - 1852), le Second Empire (1852 - 1870). Le règne de Napoléon III se termine par le désastre de Sedan (2 septembre 1870) et la perte de l'Alsace et de la Lorraine.

La IIIe République, proclamée le 4 septembre 1870 va durer 70 ans, c'est-à-dire jusqu'en 1940. Cette France républicaine participe à l'expansion coloniale en Afrique Noire et en Extrême-Orient.

Partiellement envahie en 1914, la France fait face et réussit à l'emporter avec ses alliés, en 1918. L'Alsace et la Lorraine redeviennent françaises.

La IIIe République ne suivit pas à la débacle militaire du printemps 1940, la France étant occupée par les troupes allemandes, sauf de la zone libre (un tiers du pays) gouvernée par le régime de Vichy du général Pétain.

Après la Seconde Guerre mondiale est mise en place la IVe République dont la Constitution est approuvée par une faible majorité d'électeurs le 30 octobre 1946. La France s'intègre dans l'Europe pour l'organisation du marché commun du charbon et de l'acier. Elle est l'un des six signataires du traité de Rome de 1957 qui crée la Communauté Economique Européenne. (CEE).

Le fondateur de la Ve République en 1958, le général Charles de Gaulle est obligé de se retirer du pouvoir à la suite des mouvements estudiantins de mai 1968. Il sera remplacé par d'autres présidents élus au suffrage universel direct : Georges Pompidou (1967-1974), Valéry Giscard d'Estaing (1974-1981), François Mitterrand (1981-1995) et enfin Jacques Chirac (1995-2002, 2002-2007)

Activités autour du texte :

1. Caractérisez le climat politique français au XIXe siècle.

2. Nommez les trois peuples de la Gaule d'avant sa conquête par les Romains ?

3. Comparez la conquête de la Dacie à celle de la Gaule (traits communs et distinctifs)

4. Quelle est l'origine de la dynastie des Mérovingiens et de celle des Carolingiens ?

5. Expliquez du point de vue étymologique le nom de la France.

6. Faites une courte présentation de Charlemagne et mettez en évidence sa place dans l'histoire.

7. Quels sont les Présidents de la Ve République Française ?

8. La monarchie française de Philippe Auguste au Roi Soleil.

9. La Révolution française, la France moderne et l'histoire contemporaine.

10. Napoléon Bonaparte entre idôlatrie et contestation.

UNITE 2 E. COMMUNICATION

S'EXPRIMER A L'ORAL

COMMENT trouver son itinéraire

S'il vous plait, où se trouve la station de métro la plus proche ?

Je cherche la caisse, s'il vous plait ?

Pour la gare Saint-Lazare, c'est quel bus ?

Le rayon photo est à quel étage ?

Je n'ai pas très bien compris. Qu'est-ce que je dois faire après le feu ,

La Sainte Chapelle, c'est quelle direction ?

Je peux y aller à pied ?

Vous pouvez me dire où je peux trouver un parking ?

Où est le rayon parfumerie, s'il vous plait ?

C'est à gauche ou à droite ?

Est-ce que vous pourriez me dire où je peux avoir ma Carte orange ?

Vous savez où c'est ?

Est-ce qu'il y a une station de métro pas loin d'ici ?

C'est direct ou est-ce qu'il faut changer ?

Vous pouvez me dire comment on va à la poste ,

Pourriez-vous me dire où sont les guichets ?

Les vacances des Français

En 1998, environ 75% des Français sont partis en vacances ou en week-end.

40% des entreprises françaises sont fermées un mois pendant l'été.

Où est-ce qu'ils partent ?

Les régions les plus visitées sont, par ordre décroissant, la Provence, les Alpes, le Languedoc-Roussillon, la Bretagne, l'Aquitaine, les Pays-de-la-Loire, la région Midi-Pyrénées, l'Ile-de-France.

19% des vacanciers français sont partis faire du tourisme à l'étranger. C'est moins que les autres vacanciers européens : 64% des vacanciers néerlandais, 60% des vacanciers allemands, 60% des vacanciers espagnols, 54% des vacanciers britanniques, 45% des vacanciers italiens partent à l'étranger.

Quand ils voyagent à l'étranger, les Français vont surtout en Europe : d'abord en Espagne et en Italie. Les autres destinations sont l'Afrique du Nord puis L'Amérique et en dernier L'Asie.

Comment est-ce que vous expliquez ces deux paradoxes ?

1. Les Français vont de plus en plus souvent à l'étranger mais ils redécouvrent les campagnes françaises.

2. Les vacances sont de plus en plus longues mais on part de moins en moins longtemps et plus souvent.

UNITE 3  A. GRAMMAIRE LE NOM III. Noms de pays

A. Genre des noms de pays

1. Les noms de pays qui se terminent par la lettre -e sont féminins

ex. la Suisse, la France, la Norvège, l'Italie, la Chine etc.

exc. Le Mexique, le Mozambique, le Zaïre, le Zimbabwe.

2. Les noms de pays qui se terminent par une autre lettre que -e sont masculins

ex. le Canada, le Japon, le Brésil, le Danemark, le Pérou, le Portugal etc.

Cas particuliers : Israël (sans article), les Etats-Unis, les Pays-Bas, les Philippines, les Seychelles . (pluriel).

3. Les pays noms d'ile ne prennent généralement pas d'article

ex. Cuba, Madagascar, Haïti, Hawaii, Hong Kong, Taïwan etc.

B. Emploi des prépositions

Attention à la préposition utilisée pour dénoter le pays où l'on va, le pays où l'on se trouve et celui dont on vient :

1. On utilise en et de devant les noms féminins ex. Aller en Russie

Habiter en Espagne

Revenir de Suède

2. On utilise à et de + l'article (si nécessaire.)

ex. Aller au Japon, à Cuba

Habiter au Pérou, aux Etats-Unis

Revenir du Pakistan, de Hong Kong

exc. Quand le nom commence par une voyelle

ex. Aller en Iran

Habiter en Uruguay

Revenir d'Afghanistan

3. On utilise dans + l'article quand le nom du pays est déterminé par un adjectif ou un complément

ex. Cela n'arrive plus dans la Roumanie de 2002.

Dans l'Amérique de Clinton, la prospérité était évidente.

Exercice 1 : Mettez en français :

1. Aceste covoare vin din Turcia si din Pakistan.

2. Conferinta la varf asupra protectiei mediului se va tine in Canada sau Germania.

3. Belgia si Tarile de Jos sunt vecine.

4. Proteste impotriva mondializarii au avut loc in Italia, Danemarca si in Irak.

5. Din Israel ele au plecat direct in Luxemburg.

6. Noi ne vom petrece vacanta in Grecia, Maroc, Vietnam, Taiwan sau Venezuela.

7. In Filipine se vorbeste limba tagalog.

8. Delegatia senatorilor se va intorce peste o saptamana din Congo.

9. Acest obicei exista in Anglia lui Henric al VIII-lea.

10. In Mexic si in Egipt se pot admira vestigiile unor vechi civilizatii.

LE NOM IV. Le genre

A.     Noms sans équivalent féminin

agresseur, amateur, ange, apôtre, assassin, auteur, bandit, charlatan, chef, critique, despote, disciple, écrivain, fournisseur, guide, historien, imposteur, libraire, médecin, modèle, monstre, oppresseur, orateur, peintre, penseur, philosophe, possesseur, professeur, sauveur, sculpteur, successeur, témoin.

La réalité a imposé déjà au féminin aussi : une avocate, une juge, une ministre.

B. Noms à double genre :

aigle, aide, cartouche, crêpe, critique, faune, espace, garde, geste, gite, livre, manche memoire, mort, moule, mode, office, page, parallèle, pendule, physique, poêle, radio, somme, tour, trompette, vague, vase, voile.

Exercice 1 : Employez chacun des mots suivants dans une phrase au masculin puis au féminin :

aide cartouche critique livre mémoire mode moule physique tour vase

Exercice 2 : Complétez les points de suspension par l'article masculin ou féminin requis par le sens :

1. En musique il y a deux modes, . mode majeur et . mode mineur.

2. Vous trouverez dans la boite . mode d'emploi.

3. On tire quelqu'un par . manche pour attirer son attention.

4. . manche du balai était en bois.

5. La pellicule a été mal bobinée, les photos ont . voile.

6. Aimeriez-vous faire de . voile à Nantes ?

7. En Bretagne . crêpe au chocolat est hautement appréciée.

8. Elle a choisi . crêpe de Chine pour sa robe de mariée.

LE NOM V. Le nombre

    1. Le pluriel des noms communs

1. En règle générale, on ajoute un - s à la forme du nom au singulier

ex. un politique - des politiques, une protestation - des protestations

exc.- les mots en - x (ex. une/des croix, une/des paix)

- s (ex. un/des cas, un/des temps,un/des succès)

- z (un/des gaz, un/des hertz, un/des nez)

2. On ajoute un -x au singulier pour :

a. les mots en - au ex. noyau, tuyau

les mots en - eau ex. berceau, manteau

les mots en - eu ex. cheveu, lieu

exc. bleus, landaus, pneus, sarraus

b. sept mots en - ou : bijou, caillou, chou, genou, hibou, joujou, pou

c. les mots en - al qui forment le pluriel en - aux

ex. animal, canal, journal, mal, radical

exc. des bals, des carnavals, des chacals, des festivals, des récitals, des régals.

d. les mots en - ail qui forment le pluriel en - aux

ex. bail, corail, émail, travail, soupirail, vantail, vitrail

exc. détails, évantails

3. Cas isolés : le double pluriel pour a . œil (œils - dans les mots composés au sens de gaura, bucla la o unealta et yeux)

b. aïeul (aïeuls = bunici, aïeux= stramosi)

c. ciel(ciels - en peinture, cieux - sens religieux)

4. La modification du premier élément dans :

monsieur - messieurs bonhomme - bonshommes

madame - mesdames gentilhomme - gentilshommes

mademoiselle - mesdemoiselles

Exercice 1 : Dans les phrases suivantes, mettez les groupes en italique au pluriel :

  1. Cette chanteuse a une voix émouvante.
  2. Votre bijou n'est pas ancien ; il n'a aucune valeur.
  3. Ce monsieur est très sympathique.
  4. Il faut faire nettoyer notre tapis.
  5. Ce bonhomme a mal à l'œil.
  6. On a installé un nouveau vitrail dans le chœur.
  7. Le concert de cet orchestre sera un véritable régal.
  8. Tu verras le voyageur sur le quai.
  9. Au XVIIe siècle, le bourgeois enrichi voulait ressembler à un gentilhomme.
  10. La petite fille avait perdu son joujou favori
  11. Le bateau s'est arrêté faute de vent.
  12. On m'a présenté une jeune fille : c'était Mademoiselle de Villeneuve.

Exercice 2 Mettez les groupes suivants au singulier :

Des puits de pétrole  Des délices inconnues

Des ciseaux ébréchés  Des lunettes coûteuses

Des corps vigoureux  Des poids lourds

Des amours passionnées  Des orgues rénovées

Des remords éternels  Des temps composés

    1. Le pluriel des noms composés

En règle générale, les parties variables en genre et en nombre (noms et adjectifs) des noms composés prennent la marque du pluriel. Pourtant les noms composés obéissent à des règles particulières aussi. S'ils sont formés de :

  1. Nom + nom en apposition, on met les deux au pluriel

ex. un homme-orchestre / des hommes-orchestres

un aller-retour / des allers-retours

  1. Nom + adjectif, on met les deux au pluriel

ex. un coffre-fort / des coffres-forts, un grand-père / des grands-pères

  1. Nom + (de) + complément, seul le premier mot est mis au pluriel

ex. une pomme de terre / des pommes de terre

un timbre-poste / des timbres-poste

une version luxe / des versions luxe

  1. Verbe + complément sont généralement invariables

ex. un / des réveil-matin, un / des trompe-l'œil

exc. des tire-bouchons, des porte-avions

  1. Mot invariable + nom, seul le nom est mis au pluriel

ex. un haut-parleur / des haut-parleurs

une arrière-pensée / des arrière-pensées



  1. Verbe + verbe ou une proposition nominale, ils sont invariables

ex. un / des laisser-aller, un / des qu'en-dira-t-on

  1. Composés soudés écrits en un mot, ils reçoivent la marque du pluriel à la fin

ex. un pourboire / des pourboires, un gendarme / des gendarmes, un adieu / des adieux, un portemanteau / des portemanteaux

Exercice 1 : Accordez correctement les mots composés mis entre parenthèses :

A.1. Ils ont déménagé trois fois, mais ils ont toujours habité des (rez-de-chaussée).

2. Après les orages, il y a souvent des (arc-en-ciel) splendides.

3. Yves est trop violent : il donne des (coup de poing) à son frère cadet.

4. On ne sait jamais s'il faut ou non mettre des (trait d'union) aux noms composés.

B. 1. Sylvie n'a pas le temps d'écrire longuement : elle enverra des (carte-lettre).

2. Les TGV de France ont-ils des (wagon-restaurant) ?

3. Certaines pièces de Molière sont plutôt des (tragi-comédie) .

4. Au Louvre, j'ai revu des (chef-d'œuvre) que j'aime beaucoup.

C. 1. Le commerçant présente ses lampes en porcelaine avec des (abat-jour) de soie.

2. La mairie a déjà préparé les (chasse-neige) pour déblayer les routes.

3. Les ruelles de cette ville médiévale sont de véritables (coupe-gorge).

4. Mon fils a toujours admiré ta collection de (coupe-papier).

Exercice 2 : Mettez le mot entre parenthèses au pluriel, s'il le faut :

Une boite de (thé)  Des coups de (canon) Un sac de (blé)

Un meuble à (tiroir) Un homme d'(action) Une société par (action)

Des projets de (loi) Des livres de (prière) Un bocal de (cornichon)

Un verre à (liqueur) Un carton à (chapeau) Des extraits de (naissance)

Des plats d'(asperge) Un litre de (cidre) Une collection de (dentelle)

Du papier à (lettre) Un sac de (bille) Un paquet de (haricot)

Un pot de (moutarde) Des touffes d'(herbe) Des poignées de (main)

    1. Le pluriel des noms propres

Les noms propres de personnes prennent la marque du pluriel quand ils désignent des familles royales(les Bourbons, les Stuarts, les Paléologues mais les Habsbourg, les Hohenzollern, les Romanov), les modèles ou les types (les Pasteurs, les Baudelaires), les œuvres-d'art (des Monets, des Rodins) mais restent invariables lorsqu'ils désignent les membres d'une famille (les Simon, les Borgia, les Visconti), les titres de revues ou de journaux (acheter deux Figaro) ou les noms de marques (vendre mille Peugeot, cinq Frigidaire).

    1. Les noms sans singulier

des affres, des alentours, des appas, des annales, des archives, des armoiries, des calendes, des condoléances, des décombres, des entrailles, des environs, des fiançailles, des funérailles, des gens, des honoraires, des intempéries, des mœurs, des obsèques, des pierreries, des préparatifs, des ténèbres, etc.

Exercice 1 : Employez les mots suivants dans une seule phrase :

- archives - ténèbres - mathématiques - condoléances - funérailles - . décombres - environs.

UNITE 3 B. TEXTE DE SPECIALITE

Laurent Hermeline

Pour une approche neuropédagogique de l'apprentissage (II)

Mémoire et images mentales

En ce qui concerne la faculté cérébrale la plus sollicitée dans le processus d'apprentissage, à savoir la mémoire, les neurosciences montrent combien les étapes de la mémoire (encodage/ stockage/ rappel et reconnaissance de l'information) sont liées au processus même de l'apprentissage (prise d'information/ traitement/ production). La consolidation de la mémoire commence en effet dès la prise d'information : plus celle-ci est claire, attentive et motivée, plus le traitement de l'information par le sujet est poussé, et plus la rétention de cette information est durable. Cette consolidation devra également considérer la mémoire à court comme à long terme : la mémoire à court terme est améliorée par une utilisation fréquente ainsi que par les répétitions mentales mais est rapidement entravée par les confusions phonétiques et sémantiques ; la mémoire à long terme est améliorée par des pauses, des réactivations aux moments favorables, les redondances, la multiplicité des points de vue, elle est en revanche entravée par les simples reproductions à l'identique et l'environnement menaçant. La libération du souvenir est facilitée par le rappel du lieu (verbal ou visuel) où l'information a été prise et stockée, par l'identité du contexte et des conditions dans lesquelles l'information a été prise avec ceux dans lesquels elle est rappelée, par le recours à toute la sensorialité (retrouver par la mémoire des gestes une partition musicale apprise visuellement).

Dans ce processus de rappel et de libération du souvenir, les images mentales c'est-à-dire la trace que laisse dans le cerveau l'information prise par une des modalités sensorielles (visuelle, auditive et kinesthésique) jouent un rôle éminent. En effet par leur caractère interactif (qui permet l'association de plusieurs mots, et même des modalités sensorielles entre elles), leur dimension figurée (qui s'attache à l'aspect concret des mots et offre des métaphores pour chaque concept ou objet nouveau), les images mentales peuvent modifier la perception présente et ainsi faciliter le rappel. Elles offrent ainsi une aide précieuse à la mémorisation et permettent tout type d'exercice mental par le biais de la rétrospection et de la projection. Leur aspect spatial facilite la résolution de problèmes logiques et géométriques et favorise la créativité.

Après ce bref panorama de l'organisation du cerveau et de son fonctionnement, il reste à élaborer une pédagogie qui respecte l'organe de l'apprentissage

L'approche neuropédagogique

Cette dernière approche s'efforce de différencier des types d'apprentissages en tenant compte d'une part de la réalité cérébrale de l'apprenant et de ses niveaux d'organisation mentale, d'autre part du trajet de l'information (prise/traitement/production). Trois types d'actions pédagogiques sont donc requis : la compréhension de la réalité cérébrale de l'apprenant, l'action sur le traitement de l'information, mais surtout la latitude laissée à l'apprenant pour son propre apprentissage.

Comprendre le cerveau de l'apprenant

Comprendre la réalité cérébrale de l'apprenant signifie admettre que le cerveau est un système dynamique. Par exemple l'activité et l'efficacité des deux hémisphères varieront selon un rythme régulier qu'il s'agit de prendre en compte de même que les poussées et paliers du développement du cerveau. D'autre part, il faut faire une place à la fonction fondamentalement associative du cerveau et donc en appeler à la complexité, à la multisensorialité, à l'adaptabilité de celui-ci plutôt que s'en tenir à un apprentissage spécialisé, linéaire et séquentiel. Enfin il s'agit d'interpeller totalement l'apprenant dans ses divers niveaux d'organisation et réconcilier la motivation affective pour l'apprentissage avec le contenu strictement cognitif de ce dernier.

L'action sur le traitement de l'information

Agir sur le traitement de l'information par l'apprenant signifie rendre ce dernier conscient de ses propres ressources, des stratégies qu'il emploie et surtout évite, bref des conditions de fonctionnement qu'il impose de lui-même à son cerveau. Ceci afin de faciliter la prise en charge de son apprentissage par l'apprenant en partant de sa modalité sensorielle privilégiée pour développer par la suite une compréhension multidimensionnelle, associant toutes les modalités. L'action sur le traitement de l'information visera également à faciliter la mémorisation en établissant des liens entre l'information nouvelle et les connaissances préalablement acquises et ce dans le cadre d'une tache à accomplir ; en utilisant la technique des schémas heuristiques qui en menant de front l'analyse et la synthèse faciliteront le rappel par les mises en relation préalable d'informations nouvelles et anciennes ; en réactivant l'information à des moments favorables (dix minutes après la prise de l'information, puis un jour après, puis une semaine, un mois, six mois) afin de l'envoyer dans la mémoire à long terme. Enfin il s'agira de développer la mise en relation d'informations dans tous les domaines de la réalité spatiale et temporelle par les images mentales et les formulations verbales, l'usage de la métaphore pour donner du concret au concept, la représentation graphique, l'usage des sens tactile et kinesthésique, l'apprentissage empirique.

Laisser faire l'apprenant

Enfin il faut accorder une grande latitude à l'apprenant pour la prise en charge de son propre apprentissage, ce qui signifie pour le formateur accepter de n'être qu'une personne ressource pour faire confiance au potentiel du cerveau de l'apprenant, en respectant la durée de maturation et de structuration de celui-ci, en laissant le choix des stratégies d'apprentissage privilégiées, et en délaissant la linéarité simple de la formation conventionnelle.

Le Français dans le monde N°317 septembre-octobre 2001 , pp. 47-48-

Inscrivez dans le tableau ci-dessous les définitions des notions tirées du texte (consultez un dictionnaire de psychologie) :

Mot

Définition

la mémoire

linformation

l'apprentissage

la sémantique

la redondance

la perception

l'adaptabilité

heuristique

kinesthésique

la sensorialité

UNITE 3 C. TECHNIQUES DU TRAVAIL INTELLECTUEL

LA LETTRE DE MOTIVATION : MATRICE

EXPEDITEUR

Nom - Prénom

Adresse  Lieu - Date

DESTINATAIRE

à

Monsieur,

PARAGRAPHE 1 : Présentation Ù nationalité

Ù activité actuelle

Ù dernier diplôme obtenu

PARAGRAPHE 2 : Formation et expériences antérieures (résumé)

ET

objectifs poursuivis

PARAGRAPHE 3 : Développement des motivations

PARAGRAPHE 4 : Demande précise

PARAGRAPHE 5 : Formule de politesse

PARAGRAPHE 6

Signature et nom

EXERCICE D'APPLICATION

Vous désireriez obtenir une bourse d'études en France. A cette fin vous vous adressez au conseiller culturel du Service Culturel Français de L'Ambassade de France à Bucarest. Imaginez la lettre que vous lui expédieriez.

EXERCICE D'APPLICATION :

Vous avez repéré un message par le réseau Internet sur la possibilité d'une bourse d'étude en France à l'Université de Clermont-Ferrand, Faculté de Psychologie. Formulez une lettre de motivation pour essayer d'obtenir la bourse en question.

UNITE 3 D.CULTURE ET CIVILISATION
LA FRANCE D'AUJOURD'HUI : LE TOURISME

La France accueille chaque année plus de 70 millions de touristes :c'est la première destination touristique avec les États-Unis.

Allemands, Anglais, Néerlandais et Belges, Italiens sont les groupes de visiteurs les plus importants.

La géographie et ses paysages, le climat, le domaine maritime varié, l'histoire, le patrimoine et la culture expliquent ce succès.

Les principales destinations sont :

. Paris, l'Ile-de-France et la vallée de la Loire avec leur richesse artistique, leurs chateaux et leurs parcs d'attractions;

. la Provence et la Côte d'Azur pour leur climat,les paysages de Cézanne et Van Gogh, leurs villages et une tradition de villégiature luxueuse (Nice, Cannes, Monaco) ;

. le Grand Ouest (Normandie, Bretagne, Vendée) pour la beauté de ses côtes, ses immenses plages et ses sites historiques (plages du Débarquement, Saint-Malo) et artistiques (Mont-Saint-Michel) ;

. les Alpes pour les sports de neige

. le Sud-Ouest pour ses côtes, les sports de glisse et le tourisme religieux (Lourdes) .

La France a su aussi adapter son offre touristique : le Club Med a inventé le concept de club de vacances ; Nouvelles Frontières a su proposer les vacances pas chères et astucieuses pour un public jeune ; le monde rural propose aujourd'hui un tourisme vert qui rencontre toujours plus de succès.

L'INDUSTRIE DU LUXE

Place Vendôme pour les bijoux, rue du Faubourg-Saint-Honoré pour le prêt-à-porter de luxe, avenue Montaigne pour la haute couture,on appelle ça le triangle d'or.

C'est là que se trouve réuni tout ce qui peut faire rêver et fait de Paris la capitale qui a inventé le luxe. Aujourd'hui, le luxe est une industrie qui rapporte beaucoup d'argent.

Le tailleur et la petite robe noire de Chanel, le new look de Dior,le smoking de Saint Laurent, les parfums Guerlain, les foulards Hermès, les sacs Vuitton, la gastronomie chez Fauchon, tous ces noms sont synonymes de beauté, d'élégance et d'un art de vivre qui contribuent beaucoup à façonner une certaine image de la France.

Coco Chanel a inventé le luxe moderne en l'adaptant à un monde qui bouge et Pierre Cardin a élargi son marché en créant le prêt-à-porter et son mode de diffusion.

De nouveaux créateurs (Jean-Paul Gaultier), de nouvelles boutiques d'art de vivre (Colette), de nouveaux designers (Philippe Starck) permettent à ce secteur du luxe de s'adapter aux nouvelles formes de vie et aux nouvelles exigences de ce marché.

Cette industrie du luxe est aujourd'hui regroupée dans deux grandes multinationales du luxe qui réunissent la mode, les parfums, les vins fins et spiritueux, la distribution de luxe et le marché des objets d'art (LVMH dirigé par B. Arnault et Pinault-Printemps-Redoute dirigé par F. Pinault).

L'ensemble des métiers du luxe est rassemblé dans une association , le Comité Colbert, qui veille au maintien de cette image haut de gamme.

Ross Steele, Civilisation progressive du fran ais, CLE International, Paris, 2002

Activités autour du texte :

1. Quelle place occupe la France comme destination touristique mondiale ?

2. Où vont les touristes en France pour

visiter une cathédrale gothique célèbre ?

faire du surf ou de la voile ?

admirer des chateaux du XVIe siècle ?

faire du ski ?

visiter l'un des plus grands musées du monde ?

se recueillir dans un lieu de pèlerinage religieux

pratiquer le tourisme vert ?

voir dans le Midi des paysages qui ont inspirés des peintres célèbres ?

3. Citez le nom de cinq grandes marques du luxe français.

4. Pourquoi l'industrie du luxe et de la beauté est-elle devenue un secteur économique et culturel important pour la France ?

Exercices de rédaction :

A. Choisissez un créateur de mode français et dites pourquoi il est célèbre.

B. Vous avez gagné un concours : le prix en est un voyage de quinze jours en France. Préparez un itinéraire classique et un autre inédit, nonconventionnel pour votre séjour.

UNITE 3 E. COMMUNICATION

S'EXPRIMER A L'ORAL

COMMENT conseiller ou déconseiller

Je te conseille de partir avant midi.

Le mieux, c'est de prendre le train.

Il faut se renseigner avant de partir.

Est-ce que vous avez consulté le guide bleu ?

Faites attention.

Vous ne pouvez pas attendre les vacances ?

Vous devriez commander de la documentation.

Cela ne vaut pas la peine de visiter cette petite ville.

Le plus rapide, c'est d'y arriver en TGV.

Ne prends pas ta vieille voiture.

Tu ne devrais pas y aller tout seul.

Il vaut mieux faire un tour en Bretagne.

COMMENT ordonner ou interdire

Fermez la porte.

Il faut éteindre son téléphone portable au théatre

Je peux voir votre passeport, s'il vous plait.

Je vous interdis de me prendre en photo!

On ne dois pas chanter à table!

Vous n'avez pas le droit de stationner ici.

Il est interdit de fumer.

L'impératif : poli ou impoli ?

Il est souvent difficile de trouver le mot juste pour proposer ou demander quelque chose, pour accepter ou refuser, pour s'adresser ou répondre à quelqu'un.

En français, l'impératif peut paraitre agressif.

On l'emploie surtout :

pour donner des consignes (Levez les bras, Ouvrez votre cahier, Prenez le première rue à droite)

pour exprimer une interdiction (Ne stationez pas devant la porte) ;

pour formuler un ordre écrit (Compostez votre billet avant de monter dans le train).

Parfois,l'impératif a un caractère très humain.On l'utilise pour encourager un ami, le rassurer ou le consoler:

Ne t'inquiète pas.

Souris.

Calme-toi.

Ne pleure pas.

Exercice : Classez les expressions de la plus agressive à la plus polie.

1. a. Fermez la porte !

b. Vous pouvez fermer la porte, s'il vous plait ?

c. La porte !

d. Veillez fermer la porte, s'il vous plait.

e. S'il vous plait, pourriez-vous fermer la porte ?

f. Fermez la porte, je vous prie.

2. a. S'il vous plait, on ne s'entend plus.

b. Taisez-vous.

c. Voulez-vous vous taire.

d. Chut !

e. Un peu moins de bruit, s'il vous plait.

f.  S'il vous plait, vous pouvez vous taire un peu !

g. Silence !

h. La ferme !

i. Est-ce que vous pourriez parler moins fort, s'il vous plait ?

UNITE 4 A. GRAMMAIRE

LE VERBE I. LE SUBJONCTIF

Défini comme le mode de la subjectivité, ce mode verbal est utilisé pour exprimer l'attitude par rapport à une action ou par rapport à sa réalisation. Il est employé :

1. Dans des propositions indépendantes

ex. Que chacun soit à son poste !

ex. Vive la France !

2. Dans une proposition subordonnée après

a. un verbe qui exprime la volonté, le désir, le doute, l'incertitude, l'attente, un sentiment personnel etc.

(ex. vouloir, ordonner, exiger, douter, avoir peur, craindre etc.)

ex. Le gouvernement exige que nous ayons plus de patience.

Je doute fort qu'elle soit déjà partie.

b. des conjonctions et des locutions conjonctives

(ex. que, bien que, quoique, quoi que, à moins que, pour que, afin que, pourvu que, avant que, jusqu'à ce que, sans que etc.)

ex. Il prend place sans qu'on l'invite.

c. des verbes impersonnels ou des locutions verbales impersonnelles

(ex. il faut ,il suffit ,il semble, il parait, il est bien, il est (im)possible, il se peut, il est (im)probable, il vaut mieux, il est important, il est douteux, il est nécessaire, il est indispensable, il est souhaitable etc.)

ex. Il vaut mieux que vous partiez en temps utile.

d. un superlatif dans une proposition relative ainsi que après

le premier, le dernier, l'unique, le seul, le suprême

ex. C'est la seule chose que je n'aie pas comprise.

e. les verbes croire et penser à la forme négative et/ou interrogative

ex. Pensez-vous que les travaux de la Conférence internationale aient lieu à Madrid ?

Exercice 1. Terminez les phrases suivantes :

1. Tu es très enrhumée, il vaut mieux que .

2. Il pleut trop cet automne ; j'attends que ..

3. Etant traditionalistes, mes grands-parents sont souvent choqués que .

4. D'après les radios, le chirurgien pense que .

5. Samedi passé, il faisait beau ; les enfants avaient envie que .

6. A ton age, il est important que . et que .

7. Sa voiture est tombée en pane ; il faudrait que .

8. En hiver il est peu possible que .

Exercice 2. Traduisez en roumain les phrases :

1. Explique qui pourra le sens de cette expression.

2. Puissiez-vous jouir d'une meilleure santé que la mienne.

3. Qu'on laisse monter ce monsieur dès qu'il viendra.

4. Que je n'entende plus parler de lui.

5. Pourvu qu'il fasse beau demain.

Exercice 3. Cochez la bonne case :

1. Il faut que Germaine connait

conaisse

connaisse l'emploi du subjonctif.

2. De toutes ces Renault, c'est la seule qui me sois plu

me plait

m'ait plu

3. Cette dame, ne sachant

savant

savamment à qui s'adresser, m'a donné un coup de téléphone.

4. On dit que pour que la moisson est

sois

soit riche, il faut que l'été soit chaud.

5. Croyez-vous qu'elle parte

part

partes  en vacances ce mois?

6. Il serait bien nécessaire qu'il pleut 

pleuve 

peut  en fin de semaine.

7. On entendait les gouttes de pluie tombent 

tombante 

tombant  sur les toits.

8. Il serait utile que les oiseaux construise 

construisent 

ont construit  vite leur nid au delta.

9. Hélène est la première qui sais 

ait su 

aie su  me répondre à l'interpellation.

10. Quoi qu'il disent 

dise 

dit , je partirai dans trois jours.

11. Penses-tu que Pauline a 

aie 

ait  vraiment tort ?

12. Est-il indispensable qu'ils prennent 

prendre 

prenne  le TGV de Marseille ?

UNITE 4 B. TEXTE DE SPECIALITE

Jean-Louis Servan-Schreiber  

Psychoses de crise

C'est comme une menace sourde, une inondation lente, une épidémie annoncée dont on voudrait bien qu'elle nous épargne personnellement : la psychose de crise économique arrive avec les feuilles mortes. Chaque jour, les médias nous distillent des fragments de nouvelle  : la Bourse est en montagnes russes, les prévisions de croissance convergent vers le bas, le chômage, à nouveau vers le haut. Au point que plus aucun spécialiste ne se hasarde à esquisser un calendrier pour une éventuelle reprise. Ces derniers admettent même que cela pourrait empirer brusquement, en cas de guerre en Irak ou de nouveaux attentats comme celui de Bali.

Même si le pire n'est pas sûr, cette atmosphère 'économico-dépressive' joue déjà sur nos mentalités et nos comportements. Volontarisme têtu des gouvernants qui viennent de construire leur budget 2003 sur des hypothèses de croissance déjà périmées, mais répugnent à reprendre leur copie. Ils affirment donc qu'ils y croient, même si, en privé, ils admettent le contraire. Pessimisme compétitif entre prévisionnistes, dont aucun ne veut être accusé d'avoir manqué de lucidité. Chaque mois, ils révisent leurs pourcentages à la baisse, contribuant à hater leur réalisation, puisqu'elles dépriment ainsi davantage les acteurs économiques.

Prudence tactique des chefs d'entreprise, que ça arrange, au moins un peu, d'avoir de vraies raisons vis-à-vis de leurs salariés de serrer les boulons pour l'an prochain. En attendant, ils réduisent les investissements prévus, ce qui ne relancera pas l'activité industrielle. Conservatisme frileux des salariés des entreprises publiques, persuadés que ce n'est guère le moment d'être privatisés et de perdre le parapluie en zinc de l'Etat. Optimisme crispé des banques, qui gèrent dans leurs sicav les économies d'une bonne partie de la population.

Au nom du principe, indiscutable mais quelquefois imbécile, que tant que l'on n'a pas vendu on n'a pas perdu, elles obligent les souscripteurs de leurs fonds boursiers à les accompagner dans leur descente aux abimes. Amertume et ressentiment des salariés de grands groupes, qui avaient placé leur épargne en actions de leur entreprise, qui ne valent plus grand-chose. Ils voient s'évanouir leurs projets d'achats immobiliers ou, simplement, leur sécurité financière. Prudence croissante des consommateurs que nous sommes tous. Ils songent à différer des dépenses d'agrément, par crainte de manquer, demain, du nécessaire.

La morosité économique des mois à venir crée un stress supplémentaire dans nos vies, mais comporte aussi des aspects positifs. Comme la menace n'est pas encore le drame, tout ce que nous avons déjà - emploi, confort, santé, liens affectifs et relationnels - en est valorisé. Nous en profitons avec plus d'intensité. Plus lucides, nous avons plus de chances de défendre ce à quoi nous tenons. Plutôt que de céder à la tentation du repli, faisons face pour défendre ce qui nous est essentiel.


Psychologies Magazine,novembre 2002

LEXIQUE

Exercice 1. Faites correspondre les mots et leurs définitions :

La menace

Ensemble des habitudes intellectuelles, des croyances, des comportements caractéristiques d'un groupe.

La psychose

Parole, geste, acte par lesquels on exprime la volonté qu'on a de faire du mal à qqn, par lesquels on manifeste sa colère.

Le chômage

Tournure d'esprit qui porte à n'envisager les choses, les événements que sous leur plus mauvais aspect, à estimer que tout va mal. CONTR. : optimisme.

La mentalité

Caractère de qqn, de qqch qui est morose. 

Le volontarisme

État de panique collective provoqué par un événement ou un fléau vécu comme une menace permanente.

Le pessimisme

Cessation contrainte de l'activité professionnelle d'une personne (le plus souvent après un licenciement), d'une entreprise ; période, situation résultant de cet arrêt : Chômage partiel. Être au chômage.

L'amertume

Ressentiment mêlé de tristesse et de déception. 

S'évanouir

Attitude de qqn qui pense modifier le cours des événements par la seule volonté.

La morosité

Fait de revenir à une position, à une valeur qui marque un retrait, une régression : Repli des valeurs boursières

Le repli

Perdre connaissance ; tomber en syncope. 

COMPREHENSION DU TEXTE

Exercice 2. Présentez l'article et mentionnez-en la source, la date d'apparition, le rôle du chapeau (s'il y en a un), le type de texte, le thème, la signification du titre, les idées directrices.

UNITE 4 C. TECHNIQUES DU TRAVAIL INTELLECTUEL


LA DOCUMENTATION PAR INTERNET

LA TOILE FRANCOPHONE

  • Adresse électronique : adresse pour envoyer et recevoir du courrier par ordinateur. Cette adresse définit l'utilisateur et le serveur ex. armand@licor.fr
  • Annuaire : site qui permet de chercher des informations. Ces annuaires sont constitués par des personnes ou des institutions qui définissent les critères de classement et de sélection des sites. Chacun utilise des méthodes de classement et de recherche bien particulières (par rubriques, mots clés, concepts etc.).
  • Boite aux lettres : espace virtuel qui permet de recevoir et de stocker des messages dans la mémoire de l'ordinateur.
  • Cliquer : appuyer sur la souris pour activer un lien, pour aller vers un autre site, une autre page ou un autre endroit de la même page.
  • Courrier électronique ou e-mail, mél, courriel : message envoyé par les internautes via le réseau Internet.
  • Forum : lieu d'échange et de discussion sur Internet.
  • Internaute : personne qui utilise Internet.
  • Lien : il permet par un simple clic d'aller vers une autre page ou un autre site. Il est généralement d'une couleur différente ou souligné.
  • Méta moteur : site qui permet de rechercher une information sur plusieurs moteurs de recherche et annuaires à la fois.
  • Moteur de recherche : site qui permet de chercher des informations. Les informations données sont intégrées dans le moteur de recherche par des robots (tout est fait de manière informatique).
  • Serveur : ordinateur qui permet de diffuser des informations à distance.
  • Site : lieu virtuel qui regroupe des pages Internet (textes, sons, images), présentées par des personnes ou des organisations et qui possède une adresse précise.
  • Surfeur, navigateur : aller d'un site à l'autre, ou se déplacer à l'intérieur d'un même site.
  • Télécharger : opération qui consiste à transférer sur son ordinateur, un logiciel, un son, de la vidéo ou un ensemble de fichers provenant d'un site.
  • Toile : voir world wide web.
  • URL : pour uniform resource locator. Cest l'adresse qui permet de trouver le site ou la page recherchée sur Internet. Une url comprend trois parties :

le service, généralement http :

le nom du serveur ex. www.fle.hachette-livre.fr

l'emplacement du document recherché /htm/form_liste.html

Rem. Certains sites nécessitent l'utilisation du plug-in (ou module externe) Flash. Si vous ne l'avez pas, vous pouvez le télécharger gratuitement à l'adresse suivante :

https://www.macromedia.com/fr

Bonne navigation !

UNITE 4 D.CULTURE ET CIVILISATION

LES FRANÇAIS ET LES LIVRES

Incroyable : ils lisent

Dépassée, l'image de l'ado amorphe devant une comédie débile, bouche ouverte et cerveau de la taille d'un pop-corn. Les jeunes lisent, et même de plus en plus, à en juger par les ventes exceptionnelles de la littérature pour enfants. En dix ans, selon le Syndicat national de l'édition, elles ont augmenté de 20,6 %, et leur chiffre d'affaires de 31 %. Pour l'année 2000, ce secteur enregistre même la plus forte croissance de l'édition (+10%), dopée par le succès de Harry Poter (7 millions d'exemplaires depuis 1998).

Cette insolente santé aboutit à l'augmentation exponentielle du nombre des publications - 8350 titres en 2000, dont près de 3000 pour les tout-petits !La formule magique ? Des auteurs qui auscultent les cours de récrée et des illustrateurs qui bannissent toute niaiserie. Sans oublier des lecteurs de plus en plus prescripteurs, qui choisissent leurs bouquins au supermarché. Preuve que le chariot roule aussi pour la culture.Edition : une embellie exemplaire

«  Les éditeurs sont-ils devenus fous  ? » s'interroge-t-on à chaque rentrée littéraire, quand les piles de livres s'accumulent sur les tables des libraires. La courbe des ventes montre que l'augmentation de la production n'est pas un mythe. Est-ce à dire que l'on en fait trop ? Pas sûr, puisque ces chiffres soulignent aussi l'embellie d'un secteur que l'on annonçait, il y a peu encore, moribond. Certes, il reste le fameux « effet ciseaux », c'est-à-dire qu'on vend de moins en moins d'exemplaires de chaque titre ; mais, comme le nombre de titres augmente, le solde est positif.

L'évolution du prix du livre

«  Trop chers les livres  » entend-on dire souvent. Si, dans plusieurs organismes officiels, on reconnait tout bas qu'il n'existe pas d'indicateur vraiment fiable et récent pour mesurer l'évolution du prix du livre, toutes les études disponibles s'entendent pour constater une nette tendance à la baisse de 1993 à 1998. Une baisse qui s'est poursuivie en 1999 et 2000, puisque, selon l'INSEE, le prix du livre a, sur ces deux années, progressé moins vite que l'indice général des prix. Sans doute mieux que les statistiques, le succès des livres à 10 francs confirme d'ailleurs cette évolution, qui répond à une claire demande du public. Reste cette question : le passage à l'euro ne risque-t-il pas, dans le livre plus qu'ailleurs, d'entrainer une hausse des prix ? Réponse ces jours-ci.

L'Express janvier 2002

Exercice 1 : Sujet de rédaction (~ 300 mots) :

Les Roumains : lecture des livres ou lecture des images ?.

UNITE 4 E. COMMUNICATION

S'EXPRIMER A L'ORAL

PRENDRE PART A UNE CONVERSATION

A1

  1. Présentez-vous vous-même et votre famille.
  2. Avez-vous un hobby ?
  3. Aimez-vous le français ?
  4. Quel est votre livre préféré ?
  5. Quel métier désirez-vous avoir ?

A2

  1. Présentez-vous vous-même et votre famille.
  2. Aimez-vous faire des courses ?
  3. Quelle est votre occupation préférée ?
  4. Quel genre de musique aimez-vous ?
  5. Avez-vous beaucoup d'amis ? Quel est votre meilleur ami ?

B1

  1. Quel pays aimeriez-vous visiter ?
  2. Quel serait pour vous le métier idéal ?
  3. Que représente pour vous la télévision ?
  4. Quel serait votre idéal dans la vie ?
  5. A quoi sert, selon vous, l'apprentissage d'une langue étrangère ?
  6. Pensez-vous que les amis soient nécessaires ou indispensables ?

B2

  1. Comment réagissez-vous aux critiques ?
  2. On dit que « la curiosité est un vilain défaut ». Qu'en pensez-vous ?
  3. « Avec l'imprimerie, la télévision est peut-être l'invention qui a le plus marqué l'histoire de l'humanité. » Partagez-vous l'opinion d'Edouard Guibert ?
  4. Comment préparez-vous votre départ pour une fin de semaine hors ville ?
  5. Pensez-vous que le livre soit un ami, une nécessité, une inutilité ? Quel avenir voyez-vous pour les livres ?
  6. Comment choisissez-vous votre entourage ?

C1

  1. A quel age, selon vous, peut-on raisonnablement choisir son métier ?
  2. Que pensez vous de l'information et plus précisément du multimédia (Internet, courrier électronique, bibliothèques sur CD-rom, etc) ? Quels avantages et quels inconvénients y trouvez-vous ?
  3. Que pensez-vous du travail en équipe (sport, recherche, etc). Quels en seraient les avantages et les limites ?
  4. Quel est, selon vous, le rôle de la publicité ? Quelle en serait l'influence sur les récepteurs ?
  5. On dit que le progrès technologique assure le progrès de l'humanité. Etes-vous d'accord avec cette affirmation ?
  6. Pensez-vous que l'entourage puisse influencer une personne ?

C2

  1. On parle souvent des « agressions de la vie quotidienne ». Qu'est-ce qu'elles représentent pour vous ?
  2. Est-ce qu'il existe un conflit entre les générations ? Si oui, quelles en seraient les sollutions ?
  3. Que pensez-vous de la réforme de l'enseignement roumain ? Quels avantages et quelles limites y trouvez-vous ?
  4. Pensez-vous que l'humanité ait tiré profit des dures leçons de l'histoire ?
  5. Quels seraient les problèmes majeurs auxquels se confronte l'humanité aujourd'hui ? Quelles sollutions proposeriez-vous ?
  6. Comment pensez-vous que la famille, l'éducation et l'entourage influencent le caractère d'une personne ?
BIBLIOGRAPHIE

I.             Gramatici, culegeri de exercitii, teste de evaluare :

Baciu, Ioan, Gramatica limbii franceze, Ed. Echinox, Cluj, 1997.

Capelle, Guy, Grellet, Françoise, C'est facile à dire - Recueil d'exercices de grammaire et d'actes de paroles, Hatier FLE, (Paris), (1982).

Dubois, Jean, Lagane, René, La Nouvelle grammaire du français, Larousse, (Paris), 1995.

Gorunescu, Elena, Exercitii de limba franceza, Ed. Teora, Bucuresti, 1999.

Mocan, Liana, Dulau, Alexandra, Teste de limba franceza, Ed. Dacia, Cluj, 1998.

Negreanu, Aristita, Exercitii de limba franceza pentru liceu si admitere la facultate, Editura Univers Enciclopedic, Bucuresti, 1996.

xxx Teste de engleza, franceza, germana (pentru examenul de Licenta), Napoca Star, Cluj, 2003.

II.           Metode, manuale, carti :

Barbul, Sorin, Histoire, culture et civilisation françaises, t. I, Ed. Motiv, Cluj-Napoca, 1999.

DALF, Vade-Mecum, Ed. Echinox, Cluj, 1996

Dubreuil, Richard, Méthodes de travail de l'élève et de l'étudiant, Editions Joël Bodin, (Paris), (1977).

xxx La France aux cent visages, Paris, 1995.

Ross Steele, Civilisation progressive du français, CLE International, Paris, 2002

III.         Reviste :

  1. « L'Express »
  2. « Le Figaro »
  3. « Le Monde »
  4. « La Recherche»
  5. « Le français dans le monde »
  6. « Le monde de l'éducation »
  7. « Psychologies Magazine »
  8. « Sciences humaines »
  9. « Cahiers pédagogiques »

IV. Internet

IV.        Dictionare :

  1. Robert, P., Le Nouveau Petit Robert, dictionnaire alphabétique et analogique de la langue française, Dictionnaire Le Robert, Paris, 1995.
  2. Thomas, A., Dictionnaire des difficultés de la langue française, Librairie Larousse, Paris, (1972).
  3. xxx Le Petit Larousse en couleurs, Larousse, (Paris), 1995.
  4. Larousse encyclopédie multimédia, Larousse-Bordas, (Paris), 1998.

SOMMAIRE

Unité 1

A.     Grammaire : L'article défini, indéfini, partitif ............... .. 1

B.     Texte de spécialité :

Autour de l'intelligence..

C.     Techniques du travail intellectuel :

Le Curriculum vitae .......................7

D.     Civilisation française :

Les symboles de la République française............ ..9

E. Communication-s'exprimer à l'oral.10

Unité 2

A.     Grammaire :

Le nom (I+II).......................11

B.     Texte de spécialité :

Pour une approche neuropédagogique de l'apprentissage(I)

C.     Techniques du travail intellectuel :

La lettre de motivation ......................16

D.     Civilisation française :

Formation d'un Etat : la France .................17

E. Communication-s'exprimer à l'oral19

Unité 3

A.     Grammaire :

Le nom (III+IV+V) ...............20

B.     Textes de spécialité :

Pour une approche neuropédagogique de l'apprentissage(II)

C.     Techniques du travail intellectuel :

La lettre de motivation (matrice) ...................27

D. Civilisation française :

La France d'aujourd'hui : le tourisme .................28

E.      Communication-s'exprimer à l'oral30

Unité 4

A.     Grammaire : Le verbe

Le subjonctif...................32

B. Textes de spécialité :

Psychoses de crise ................35

C. Techniques du travail intellectuel :

La documentation par Internet.37

D. Civilisation française :

Les Français et les livres....................38

E. Communication-s'exprimer à 'oral...39

Bibliographie.41

PROGRAMA

Cursului practic de limba franceza pe deprinderi, in conformitate cu Cadrul comun european al limbilor

SCRIERE(S)

PROGRAMA
TIPURI de EXERCITII

prefixare, sufixare, derivare, compunere.

2. Familii de cuvinte. Sinonime, antonime, omonime, paronime.

3. Deducerea intelesului cuvintelor din context.

Synonymes, antonymes, homonymes etc (sinonime, antonime, omonime etc.)

1. Les sages sont souvent les dupes des .

a. saut b. seau c. sceau d. sots

2. Tous ses efforts ont été .

a.vain b. vin c. vingt d. vint

Questions à choix multiples (test tip grila)

1. Je vous propose un problème ......

a. difficilement b difficile c. lourd d. facilement

II. Morfologia

A. Grupul nominal:

1. Substantivul - gen, numar, acord, formarea femininului si a pluralului

2. Predeterminanti si determinanti: articolele definit, nedefinit, partitiv si contractat, adjectiv pronominale (demonstrativ, posesiv, relativ, interogativ, nedefinit)

3. Adjectivul calificativ: forme, grade de comparatie, acord, formarea femininului si a pluralului, locul

4. Pronumele: personal demonstrativ, posesiv, relativ, interogativ, nedefinit, adverbial, reflexiv

B. Grupul verbal:

1. Verbe auxiliare, tipuri, conjugari, diateze, formarea modurilor si a timpurilor, aspect, cazuri particulare de folosire a modurilor si timpurilor, costructii verbale tipice

2. Adverbul - tipuri, formare, grade de comparatie

3. Prepozitia: regim prepozitional (verbe, adjective); locutiuni prepozitionale

4. Conjunctia

II. Sintaxa

Propozitia simpla si extinsa. Tipuri. Fraza complexa. Tipuri de subordonate. Concordanta timpurilor: indicativ si subjonctiv. Si conditional, si dubitativ. Acordul participiului trecut. Discurs: direct, indirect, indirect liber, transformari.

Questions à choix multiples (test tip grila)

1- Vous .... être en retard.

a. allez b. irez c. serez d. seriez

2- Il faut que tu  .... attention.

a. fais b. fasses c. fait d. feras

Exercice à compléter (exercitiu de completare)

1. Hier soir, ils sont tous sortis .. ville.

2. Il ne pense pas trop efforts de ses parents.

Phrases à reformuler (fraze de reformulat)

1. Le gouvernement a pris cette décision hier.

Cette décision

2. Vous viendrez chez nous demain.

Nous aimerions bien que vous

3.Est-ce que vous allez souvent au cybercafé?

Je voudrais savoir si .

Questions à choix multiple (test tip grila)

1. Tu m'as dit que Pierre.... l'été dernier un mois extraordinaire à Paris.

a. a passé b. avais passé c. avait passé d. passait

2.La mère a dit à ses enfants : .... attentifs lorsque vous traversez la rue !

a. êtes b. soyez c. serez d. soyiez

Exercice à compléter (exercitiu de completare)

1. Après s'être renseignés sur les horaires, ils sont allés s'acheter les billets d'avion. . D'abord ils...

Ils partiront pour le Canada si .

Redactare
I. Forme ale textului scris

Exploatarea unui subiect din domeniul de specialitate prin utilizarea functiilor limbajului academic: descriere, naratiune, definitie, exemplificare, clasificare, comparatie, contrast, cauza-efect, generalizare etc.

II. Functii comunicative

A exprima multumiri, cereri, opinii, comentarii, atitudini, scuze, confirmari, necesitati.

A solicita informatii, indrumari, servicii.

III. Genuri ale scrisului academic

Raport de studiu/activitate

Articol/lucrare stiintifica

Curriculum Vitae

Scrisori formale/cereri

Rezumat

Recenzie

Eseu analitic si argumentativ

Sondaj si chestionar (interpretare de date)

IV. Competente in urmatoarele domenii generale de comunicare:

- contact social cu vorbitori nativi sau non-nativi ai limbii engleze;

- adresarea unor institutii oficiale;

- cumparaturi si servicii;

- vizitarea unor locuri de interes si agrement;

- calatoriile si rezolvarea problemelor de cazare;

- folosirea media pentru informare si divertisment;

- probleme medicale si de sanatate;

studii in scopuri academice, profesionale sau sociale etc.

Rédaction d'une demande officielle (formularea unei cereri oficiale)

1. Vous êtes arrivé en France, aux études, et vous avez besoin d'une carte de crédit bancaire. Adressez une demande à la Banque Nationale de Paris.

2. Rédigez une lettre de motivation adressée à l'Université de Lyon. Vous voudriez vous faire inscrire dans l'intention d'obtenir un DEA en votre spécialité.

Rédaction écrite à base d'illustrations, images, photographies etc. (compunere pe baza de ilustratii, imagini, fotografii etc.)

1. Construisez une narration à partir de la bande dessinée proposée.

2. Comparez les deux images présentées et relevez les éléments communs et différents.

Dictée et  prise de notes (dictare si luare de notite)

INTELEGERE-CITIRE (Ic)


2. obtinerea de informatii specifice.

3. Identificarea etapelor unei argumentatii.

4. Identificarea exemplelor aduse in sprijinul unei argumentatii.

B. Citirea unui text de mai mare intindere, utilizand strategii diverse.

C. Utilizarea materialului nonverbal si a aparatului de referinta (ilustratii, diagrame, grafice).

D. Deducerea intelesului cuvintelor din context.

II. Elemente de intelegere a textului

A. Lexic. Cuvinte cu mai multe intelesuri, sinonime, antonime.

B. Structura propozitiei, a frazei si a discursului.

1. Conjunctii coordonatoare, subordonatoare si alti conectori logici.

2. Elemente de coeziune (referinta, substitutie, elipsa).

3. Marcatori de discurs (semnalarea succesiunii episoadelor, organizarea discursului si punctul de vedere al autorului).

III. Tipuri de texte extrase din:

manuale, romane, reviste, ziare, reviste de specialitate : articole, interviuri, rezumate, scrisori, orare oficiale etc.

Réponses vraies ou fausses (raspunsuri adevarate sau false)

V F

Ex. Pascal a été un grand penseur anglais

Questions à réponse unique (intrebari cu un singur raspuns)

Ex. Quel est le plus grand musée de France ?

Questions à choix multiples

Ex. Plus les domaines sont nombreux dans le cristal,

plus l'intensité du son mémorisé est élevée.

plus l'intensité du son mémorisé est basse.

moins l'intensité du son mémorisé est élevée.

Transfert d'information

Ex. A partir du texte et à l'aide d'une carte de Marseille, marquer les endroits touristiques les plus appréciés par les étrangers.

Identification du référent

Ex. Dans la phrase suivante « Ils ont envoyé un son sur le cristal pendant cinq microsecondes, dont la fréquence était déterminée ». le pronom dont reprend

A. le son

B. le cristal

C. l'émetteur

Déduction de la signification des mots inconnus à partir du contexte

Ex. Le très 'propre' secteur informatique est l'une des activités qui consomment le plus d'eau. La fabrication d'une carte mémoire de six pouces demande 8600 litres d'eau.

INTELEGERE-ASCULTARE (Ia)


- distingerea ideilor generale de cele secundare;

- sesizarea informatiei solicitate;

- identificarea functiilor si tiparelor de intonatie.

Tipuri de texte :

- monolog;

- dialog;

- dialog cu participanti multipli;

- anunt;

- prezentare tip curs sau conferinta;

- instructiuni sau indrumari.

Questions à choix multiples

Ex. Les vestiges préhistoriques trouvés en France racontent une histoire:

A. d'un milliard d'années

B. de mille années

C. d'un million d'années

Brèves réponses

........ est le pays à la plus nombreuse population du monde.

Transfert d'information

Ex. Après avoir écouté l'enregistrement d'un dialogue conflictuel, le candidat doit peser les arguments de chaque interlocuteur et donner raison à l'un d'entre eux.

Transcription des paroles d'une chanson
Prendre des notes d'après l'écoute

VORBIRE-CONVERSATIE (Vc) SI VORBIRE-EXPRIMARE (Ve)


1. Prezentarea orala a unei teme de specialitate.

2. Descriere si comentare de imagini/suport vizual.

3. Interventii personale: opinii, argumentare, critica, comentariu.

4. Interviu: raportarea la obiectivul urmarit; expresivitate si cursivitate.

5. Comunicarea in contexte sociale uzuale: prezentare, salut, multumiri, oferte, scu

Teme interviu :

Prezentarea candidatului, familia, studii, localitatea de origine, locuinta, intentii profesionale, pasiuni, preocupari, o zi de munca-studiu, lecturi etc.

Teme discutie :

- prietenie; timp liber; sport si miscare; profesii; mijloace de transport; comunicarea in lumea moderna; problemele lumii contemporane; planuri si realizari etc.

Description/commentaire d'images

1. Une seule image à décrire

2. Discussion sur trois ou plusieurs images ayant un dénominateur commun

Interview
Demander et donner des informations
Conversation

1. Définissez, selon vous, l'importance de la publicité de nos jours.

Discutez les avantages et les désavantages de la circulation des automobiles dans les centres civiques ou historiques des villes, en tenant compte de :

la pollution

le point de vue du piéton

le point de vue du chauffeur

la multitude de voitures




loading...




Politica de confidentialitate


Copyright © 2020 - Toate drepturile rezervate